Main

Rencontrer les fascinants mola mola lors d’une plongée Nusa Penida 

Nusa Penida est une petite île qui fait partie de la régence Klungkung de la province de Bali – et c’est parmi la destination de plongée en Indonésie qui offre une expérience fascinante. La Plongée Nusa Penida est quelque chose que vous ne pouvez pas manquer. Riche en faune marine, les océans de Nusa Penida sont un endroit idéal pour rencontrer des poissons colorés et de magnifiques coraux. Le poisson Mola Mola est l’un des poissons préférés des plongeurs sauvages.

Pourquoi le mola mola fascine tant les plongeurs lors des plongée nusa penida ?

Le mola mola bali, aussi appelé poisson-lune, attire de nombreux plongeurs chaque année. En effet, c’est le poisson osseux le plus lourd, pouvant atteindre 1 tonne. On le trouve dans les eaux tropicales et tempérées dans tous les océans. A Bali, vous pouvez l’observer lors de vos plongée nusa penida, d’Août à Octobre. 

plongée nusa penida

Voici quelques faits fascinants sur ce gigantesque animal. Premièrement, il adore prendre des bains de soleil : en effet, il peut rester une demi-journée à la surface à se réchauffer après avoir chassé dans les eaux profondes plus froides. Ensuite, les femelles mola mola sont les ovipares pondant le plus d’œuf parmi tous les animaux. Elles peuvent en effet pondre 300 000 000 œufs en une fois. 

Vous ne le remarquerez peut-être pas à première vu lors de votre plongée nusa penida mais les mola mola ont également une mâchoire très spéciale avec des dents formant une sorte de « bec de perroquet ». 

Pendant très longtemps, les mola mola ont été répertoriés comme étant du plancton, car ils se laissent porter par le courant et nagent très peu. Mais des études plus récentes ont montré qu’ils peuvent également nager indépendamment du courant, à une vitesse similaire aux autres gros poissons. 

Lisez aussi: Epave Tulamben plongée : l’épave de Kubu

Le Mola mola est perçu différemment selon les cultures

mola mola bali

Dans certaines cultures, les manger porte chance ou peut guérir de certaines maladies tandis que dans la culture polynésienne, manger un mola mola apporte la malchance et est donc très fortement déconseillé !

Au 17ème siècle, au Japon, le mola mola était accepté comme forme de paiement aux impôts. Ils ne sont plus acceptés aujourd’hui (!), mais sont les héros d’un jeu japonais téléchargé par plus de 6 millions de joueurs : « Survit ! Mola mola ! »

En Allemagne, les mola mola sont appelés « têtes qui nagent » tandis qu’en polonais leur nom est traduit comme « tête seule ». 

Venez à Bali faire une plongée Nusa penida afin de voir par vous-même ces immenses poissons !